Partage Bretagne Côte d'Ivoire

Partage Bretagne Côte d'Ivoire est une association humanitaire à but non lucratif dont l'objectif est de mener à bien des projets précis en Côte d'Ivoire, au Burkina Faso et au Bénin en travaillant en direct avec des responsables locaux.

03 novembre 2008

COMMENT AIDER ?

Vous pouvez soutenir financièrement l'une ou l'autre des actions engagées par l'association PARTAGE BRETAGNE COTE-D'IVOIRE soit:

  • en nous adressant un chèque bancaire ou postal établi à l'ordre de l'association
  • par virement bancaire directement sur le compte de l'Association en précisant bien le motif de votre don (nous vous enverrons sur demande nos coordonnées bancaires)

Pour tout versement supérieur à 10€, vous recevrez en fin d'année un reçu fiscal qui vous permettra de déduire de votre impôt sur le revenu (en France), 66% de la somme versée.(Ainsi un versement de 100€ ne vous coûte que 33€)

IMPORTANT: Quel que soit le montant de votre versement, il sera entièrement attribué au projet que vous aurez choisi. Pas un centime de frais n'est retenu par l'association qui s'assure en permanence de la bonne utilisation des fonds versés.

1 EURO versé ICI, c'est 1 EURO utilisé LA-BAS

Parrainez un enfant:

  • Pour 80€ vous permettez de scolariser un enfant dans le primaire, pendant une année scolaire. (et c'est encore mieux de continuer l'année suivante ... et si possible assurer à l'enfant une scolarité complète !!!...) Le paiement se fait au mois de juin, pour nous permettre de faire parvenir les fonds aux établissements scolaires pour la rentrée de septembre.

Aidez au traitement de la maladie mentale:

  • 100€, c'est ce que coûte, en moyenne, l'achat des médicaments nécessaires au traitement d'un malade, au cours d'une année, dans l'un des centres mis en place par Grégoire. Vous pouvez prendre en charge un malade (ou plusieurs...).

Soutenez le dispensaire d'Arrah:

  • Pendant des années, nous avons récupéré, trié et acheminé des médicaments vers le dispensaire d'Arrah en Côte d'Ivoire. Aujourd'hui, la règlementation nous l'interdit; mais ... les soeurs infirmières voient tous les jours arriver les malades et n'ont pas toujours de quoi les soigner. Nous ne pouvons que leur envoyer de l'argent pour acheter les médicaments sur place. Votre versement est libre, mais nous souhaitons qu'il ne soit pas inférieur à 50€. Merci!

 

Posté par mlguiot à 17:17 - E - COMMENT AIDER ? - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

  • Partage Bretagne aux US

    Mon amie Karyn et moi avons fait mention du blog Partage Bretagne Cote d'Ivoir dans nos blogs respectifs. Allez-voir:
    http://leswayny.canalblog.com/
    http://vutrieu.blogspot.com/
    On vous souhaite beaucoup de succes!
    Isabelle

    Posté par isabelle, 13 novembre 2008 à 16:39
  • solidarité Afrique

    Chers Amis de l'Association "Bretagne - C.I, Bénin, Burkina"
    Tout d'abord, c'est un merci admiratif pour votre Blog que je découvre et apprécie.
    Je connais l'Association St Camille de Lellis et son Fondateur, Monsieur Grégoire Ahongbonon. J'ai visité les Centres de Bouaké (C..I et ceux du Bénin, Centres d'Accueil et Centres de Réinsertion)..
    Vous avez su rendre compte de ce qui est vécu et le service que Mr Grégoire rend à de nombreux malades qui viennent de tous horizons, géographiques, sociaux et religieux.
    Pour ma part, j'ai même été témoin que le Centre de Bouaké a permis à la population de "survivre" pendant la guerre en C.I en accueillant les foules en désarroi !
    Je rends grâce à Dieu pour celui qu'il a envoyé auprès des "Oubliés des Oubliés" et pour votre Blog.
    Je remercie ceux et celles qui, d'une manière ou d'une autre, participent à cette oeuvre humanitaire indispensable !
    Amélie de Cotonou

    Posté par Amélie de Cotono, 17 janvier 2009 à 12:38
  • dons

    Bonjour, je vous envoie un petit don par voie postale mais je voudrais vous faire une suggestion. Je pense que si les dons en ligne étaient possibles, vous pourriez en avoir beaucoup plus car lorsque je parle de Grégoire et que je partage le lien "you tube", certaines personnes me demandent comment participer. Le fait de devoir faire un chèque et de devoir l'envoyer rebute beaucoup de gens à l'ère du numérique.

    Posté par Dominique Pageot, 04 mars 2019 à 20:18

Poster un commentaire