Partage Bretagne Côte d'Ivoire

Partage Bretagne Côte d'Ivoire est une association humanitaire à but non lucratif dont l'objectif est de mener à bien des projets précis en Côte d'Ivoire, au Burkina Faso et au Bénin en travaillant en direct avec des responsables locaux.

15 mai 2013

cochon grillé

Cela s'est passé le 8 mai, et la presse locale se fait parfois l'écho des activités de l'Association:

 

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale          

 Ouest-France / Pays de la Loire / Saint-Nazaire / Sainte-Anne-sur-Brivet 
 

4 cochons en broche pour l'association Partage Bretagne à Sainte-Anne-sur-Brivet

mercredi 15 mai 2013
Jean-Paul (3e en partant de la gauche) et Anne-Louise (2e en partant de la droite) entourés des « cuistots ».

 Plus de deux cents convives se sont retrouvés pour déguster les traditionnels cochons au beurre blanc cuits à la broche. Il en aura fallu quatre pour nourrir l'assemblée. Les bénéfices serviront à l'association Partage Bretagne Côte d'Ivoire Bénin. Grégoire qui est responsable et fondateur du centre de Djougou, venant en aide aux personnes en déficience mentale, ne tarit pas d'éloge sur les bénévoles de Sainte-Anne sur Brivet. Jean-Paul et Marie-Louise, responsables locaux de la fondation, étaient très satisfaits de la journée.et de noter « Sans le grand nombre de bénévoles présents nous ne pourrions pas réussir tout cela. »

___________________________________________

 C'est vrai qu'il y avait du monde...

Cochon grillé 2013 021

... les nombreux participants ont bien apprécié le menu, l'ambiance de la journée, et en joignant l'utile à l'agréable nous avons réussi ensemble l'excellent résultat de 3857 euros qui vont être affectés en totalité à la prise en charge des malades à DJOUGOU au Bénin. (exactement 2 530 585 Francs CFA une fois rendus sur place...)

BRAVO à TOUS!

Posté par mlguiot à 00:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    monnaie de l'espoir

    Savent-ils compter ... le temps qu'ils donnent?
    Que le verbe aimer revêt bien des formes?
    Donner pour s'enrichir... Oh, laissez-moi sourire!
    Mais?, me direz-vous, de quelle monnaie parlez-vous?
    Celle qui nourrit l'espoir des malades de Grégoire
    Qui attendent de guérir. Et là, osons le dire:
    Le temps donné a une valeur inestimée.
    Pas question de s'arrêter. Gardez votre vitalité,
    Et même plus. Contaminez, suscitez, entraînez.
    Vous admirez, n'est pas suffisant
    Mais vous rejoindre et allez de l'avant; ça, c'est vivifiant.
    Pour avancer à contre-courant, il en faut du tempérament!
    Alors là, bravo à vous et au prochain rendez-vous.

    Posté par Mt&M, 27 mai 2013 à 22:50

Poster un commentaire