Partage Bretagne Côte d'Ivoire

Partage Bretagne Côte d'Ivoire est une association humanitaire à but non lucratif dont l'objectif est de mener à bien des projets précis en Côte d'Ivoire, au Burkina Faso et au Bénin en travaillant en direct avec des responsables locaux.

08 avril 2014

Grégoire: une semaine en Loire-Atlantique du 23 au 30 mars 2014

 

Il est arrivé du Maine et Loire, il est reparti sur Paris. Il aura passé presque un mois en Europe, mais chaque jour, de nombreux appels téléphoniques lui ont permis de garder le contact avec l'Afrique…

Comme d'habitude, son programme, bien chargé, ne lui a pas laissé beaucoup de temps pour se reposer à Sainte Anne sur Brivet. 

  En 2012, le défi de la semaine de Grégoire en Loire-Atlantique a consisté à trouver l'argent pour financer un véhicule 4X4 dont le centre de malades mentaux de Djougou au Bénin avait grand besoin. Défi relevé !

  En 2013, c'est l'installation de panneaux solaires dans ce même centre qui a mobilisé les énergies, avec succès.

  Cette année, en 2014, le challenge est bien plus important : il s'agit de financer la construction de bâtiments qui abriteront les activités des malades en vue de leur réinsertion, à DJOUGOU (Bénin). (la mise au travail fait partie du processus de guérison).

 

Voici la LISTE DES LIEUX VISITÉS par Grégoire, où le défi 2014 (construction d'un centre de réinsertion) a été présenté :  

 

©      PONTCHÂTEAU : Collège St Martin

Les élèves de 4ème vont bientôt courir pour les malades de Grégoire : ils devront trouver des "sponsors" pour leur "course-partage" du mois d'avril.
                       

©        PONTCHATEAU, Cinéma "La Bobine", en après-midi et en soirée. A la suite du film "Les Enchaînés"  (le réalisateur Alexis DUCLOS, a reçu un prix au Festival International du Grand Reportage d'Actualité)  un débat intéressant s'est engagé avec le public. 

 

Rémi, formateur de l'association ARCADE a expliqué qu'il a accueilli 3 anciens malades en provenance d'un centre de Grégoire et qu'il les a formés avec succès à la conduite ou à la réparation de tracteurs agricoles.

 

et Merci à l'Association "la Bobine" qui a eu la générosité de remettre à Grégoire toute la recette de la journée.

Semaine Gregoire cinéma Pontchateau 011

©      PORNIC : Collège  Notre-Dame de Recouvrance. Les élèves volontaires ont participé à un repas-partage (salade froide et gâteau) préparé par des parents d'élèves et des éducateurs du collège.

©     

Tous les élèves de 4ème et 3ème ont pu entendre le témoignage de Grégoire au cours de l'après-midi. (2 conférences)

©      SAINTE MARIE SUR MER : soirée au cinéma St Joseph. Cette première conférence publique au sud de la Loire, a permis à une soixantaine d'adultes  de découvrir le sort réservé aux malades mentaux en Afrique de l'Ouest.

©      SAINT-NAZAIRE : Lycée Notre-Dame. La salle de conférence du "Parvis" était à peine assez grande pour accueillir tous les élèves de Seconde.

Suite au témoignage de Grégoire, Mathilde, étudiante en Master 1 de Psychologie, qui revenait tout juste d'un stage de 6 semaines dans un centre d'accueil de Grégoire (à Djougou) a donné son propre témoignage : elle ne s'est pas contentée d'observer et d'interviewer les malades et les soignants. Elle a mis la main à la pâte en travaillant du matin au soir  comme aide-soignante, (entre autres !) en rendant de multiples services dans cette "Oasis d'Amour" !

 

©      SAINT-NAZAIRE : Lycée Notre-Dame. 6 élèves de Terminales ont remis à Grégoire un chèque important. Elles avaient recueilli de l'argent pour financer leur voyage au Bénin où elles devaient passer dans un centre de Grégoire. L'Inspection Académique ne les ayant pas autorisées à se rendre dans ce pays au mois de février 2014, elles ont donné à Grégoire l'argent qu'elles avaient recueilli. (Avec cet argent, elles auraient pu se payer un voyage dans un autre pays !..) Beau geste de générosité dont elles peuvent être fières !  Peut-être pas un point final car leur aventure avec Grégoire pourrait bien continuer…

 

©       TREILLIERES : conférence publique Salle Simone de Beauvoir, à l'initiative du Pôle Solidarité de la paroisse St Jean d'Erdre et Gèvres.

 

©      ANCENIS : Lycée St Joseph. Rencontre de remerciements sur la cour, à la récréation.  Rencontre avec les grands élèves qui ont organisé le cross d'octobre 2013. Le Collège Lycée St Joseph a recueilli  10 107 euros qui ont été versés à la Saint-Camille (Association fondée par Grégoire, qui gère les différents centres qu'il a créés). Un record !

©      ANCENIS : Lycée Professionnel Jean-Baptiste  ERIAU. Rencontre avec les élèves d'une classe,  sur un temps de Vie Scolaire.

©      NANTES : École Supérieure du Bois. (établissement d'enseignement supérieur privé sous contrat avec l'État, formation d'ingénieurs, sur le site d'Atlanpole).  Pour la première fois, Grégoire a donné une conférence dans une école d'ingénieurs. Son témoignage ? Pas de la "langue de bois" ! 

Dans les jours qui ont suivi, deux mèls sont arrivés à l' Association : voici le début de l'un d'entre eux : Ayant été extrêmement touchée par votre conférence d'aujourd'hui à L’École Supérieure du Bois, je me permets de vous écrire. Étant élève dans cette école depuis 3ans et ayant participé à de nombreuses conférences, aux différents cours et à de multiples rassemblements, je n'ai encore jamais vu une assemblée aussi silencieuse, touchée et attentive. Il est vrai que nous oublions souvent de regarder autour de nous et de voir ce qui se passe ailleurs. Je n'avais encore jamais entendu parler du problème de la maladie mentale en Afrique de l'Ouest, et je pense que c'est vraiment quelque chose à combattre. Je remercie M. Grégoire Ahongbonon et vous même pour ce partage…

 

Grégoire serait-il à son tour "prisonnier du bois" ? Non, il a accepté de prendre la pose pour une photo souvenir, à l'Ecole Supérieure du Bois (Atlanpole, Nantes)

©      BLAIN  : Lycée St Clair.

Pour les élèves de Quatrième (et quelques professeurs) :  "Un autre regard sur les fragilisés de la vie"…

 

©      NORT SUR ERDRE : Lycée de l'Erdre et Collège St Michel. Sans aller en Afrique, les jeunes ne pourraient-ils pas faire quelque chose pour les "oubliés" d'ici : les personnes âgées de la famille, qui attendent  peut-être   une visite, par exemple…

  

Le Directeur du Lycée de l'Erdre est favorable à un partenariat entre son établissement agricole et le site de la Saint-Camille consacré à l'agriculture (Agoïta, au Bénin), où travaillent des anciens malades de Grégoire.

 

©      SAINT GILDAS des BOIS : Communauté des Sœurs.  Dernière conférence pour clôturer la semaine de Grégoire en Loire-Atlantique. Dans l'assistance, quelques sœurs qui ont travaillé en Afrique.

 

Pour finir, il faut ajouter à ces rencontres officielles collectives, bien des rencontres amicales privées. Parfois, c'est Grégoire qui souhaite voir certaines personnes. Mais Il y a aussi des personnes qui demandent à rencontrer Grégoire. Même quand il a un peu froid (à cause des giboulées de mars ! ) Grégoire rayonne de chaleur humaine …

MERCI à tous ceux, à toutes celles, qui ont contribué, d'une manière ou d'une autre, au succès de cette semaine exceptionnelle, qui donne des raisons de croire en l'homme et d'espérer.  

Le défi que représente la construction d'un nouveau centre de réinsertion reste à relever…

Posté par mlguiot à 14:57 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

  • Félicitations à Grégoire pour sa bonne parole, aux organisateurs pour ces rencontres inoubliables et aux auditeurs qui s'investissent !

    Posté par Anne-Geneviève, 08 avril 2014 à 19:12
  • un messager

    Une sérieuse préparation, une bonne retranscription
    pour souligner, avec conviction, une force de persuasion
    qui dépasse nos horizons et donne de l'énergie à profusion.

    Posté par Mt§M, 08 avril 2014 à 20:46
  • Bravo...

    ...à cette autre initiative de Partage-Bretagne avec "notre homme" qui nous fascine tous par son engagement contagieux auprès des "oubliés des oubliés"! ...et salutations du Québec!

    Posté par Jean-Paul, 08 avril 2014 à 22:02
  • Et dès son arrivée à Paris "cet homme ordinaire qui fait des choses extraordinaires" a trouvé le temps de répondre à l'invitation de KTO.
    A partir de cette semaine "Un cœur qui écoute" nous transmet le témoignage de Grégoire. A voir et revoir.

    Posté par La Daviais, 09 avril 2014 à 18:15

Poster un commentaire