Partage Bretagne Côte d'Ivoire

Partage Bretagne Côte d'Ivoire est une association humanitaire à but non lucratif dont l'objectif est de mener à bien des projets précis en Côte d'Ivoire, au Burkina Faso et au Bénin en travaillant en direct avec des responsables locaux.

19 mars 2015

Tels sont 7 jours

En résidence à SAINTE ANNE sur BRIVET du samedi 21 au samedi 28 février 2015, Grégoire AHONGBONON   a  "enchaîné"   ... conférence sur conférence, rencontre sur rencontre. Son téléphone portable a sonné bien des fois au cours des conférences et, après ses interventions, dès qu'il a pu le faire, Grégoire lui-même a appelé ses collaborateurs en Afrique pour des problèmes de sacs de ciment à acheter, de comprimés à administrer à un malade, de boulanger à recruter en urgence. Il se bat sur tous les fronts, comme il est dit dans le film "Les Enchaînés"  (réalisé par Alexis Duclos et  Anne Gintzburger)  présenté à chacune de ses interventions. Nous vous proposons quelques images de ces journées intenses.

Lundi 23 février 2015. Collège Ste Thérèse, SAINT-NAZAIRE. 

Grégoire doit réveiller les esprits sans doute un peu embrumés en ce matin de rentrée.

Il va surtout éveiller les cœurs à la détresse des malades mentaux en Afrique de l'Ouest.

 

                                                                                           

Au LYCÉE NOTRE-DAME D'ESPÉRANCE À ST NAZAIRE, le groupe "SOLIDARITÉ GRÉGOIRE" est très actif.

La rencontre avec Grégoire a lieu sur le temps de la pause-déjeuner.

                      C'est avec fierté que Solenne remet à Grégoire un chèque important (772,56 €) , résultat des actions menées au lycée par son groupe autonome, dynamique et motivé.

                         

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                           

                                                                                                                                              Quand Grégoire aura fini de donner son témoignage, deux lycéennes prendront le micro et s'adresseront à leurs camarades réunis dans le gymnase du lycée. De nouvelles actions sont
envisagées.

 

 

      

 

                                                                                                                                                 

 

 

 

 

 

 

 

 

SOIRÉE  à La BAULE. La jolie petite salle près de l'église Ste Thérèse est bien remplie, malgré l'orage de grêle survenu juste avant l'heure de la conférence.

                         

St PHILBERT de GRAND LIEU  (8 500 habitants) Abbatiale du IXème  siècle

Grégoire captive son public dans la grande salle municipale.

                     

La Maison St Martin de JOSSELIN (Morbihan) accueille des frères de Ploërmel à la retraite. Plusieurs d'entre eux  connaissent bien  l'Afrique pour y avoir travaillé pendant plusieurs années. Après avoir entendu Grégoire, l'un d'entre eux s'est levé. "Je me rappelle avoir vu pendant plusieurs années un pauvre homme qui se tenait toujours à un carrefour à 300 mètres du collège où j'étais professeur. En vous écoutant, je viens de réaliser que c'était sans doute un malade mental enchaîné à un gros pneu de tracteur couché sur le sol. Pendant ces années,  je suis passé à côté comme s'il faisait partie du paysage".  

ANCENIS : Lycée Jean-Baptiste ERIAU

Une dizaine d'élèves impressionnés par LA chaîne, dans une salle de rencontre appelée "OASIS". Coïncidence : Grégoire appelle aussi ses centres "Oasis d'amour"…

   

Dans la grande salle d'étude, les élèves qui viennent d'entendre Grégoire, sont invités à mettre par écrit leurs réflexions et leurs suggestions d'actions. 

                                                                                                      Quelques lycéens, peu pressés de rentrer à la maison à la fin de leur journée de cours, s'attardent à discuter avec le conférencier.                                                                                                                                                                                                                                                                             Mais pour Grégoire, la journée n'est pas terminée.

100 km plus loin, CAMPBON, deux heures plus tard.

Au cinéma "Victoria", le film "Les Enchaînés" est présenté sur grand écran, comme au cinéma "La Malouine" à St Malo de Guersac, le dimanche précédent. Mais cette fois, plusieurs témoignages viennent corroborer celui de Grégoire. Dominique, infirmière Médecins Sans Frontière à BOUAKÉ (Côte d'Ivoire) pendant la guerre civile en 2002,  a vu Grégoire  mettre sa vie en danger pour nourrir non seulement les malades de ses centres, mais en plus toute la population de la ville.

   

Ensuite, Rémi Danet, revenu quelques jours plus tôt du Bénin, a déclaré que lors du stage de mécanique agricole qu'il a animé là-bas, deux anciens malades de Grégoire, après la formation,  se sont montrés très habiles pour réparer des tracteurs.

   

Au Lycée Agricole de DERVAL, comme dans tous les autres établissements scolaires, Grégoire met en garde les jeunes contre la drogue, car dans ses centres il constate que "les toxicomanes sont les malades les plus difficiles à guérir".

    

CHATEAUBRIANT :

Au Lycée St Joseph, deux conférences de presque deux heures chacune.

    

Au bout d'une heure, les jeunes ont une dizaine de minutes pour discuter entre eux et écrire des questions. Elles sont souvent nombreuses et intéressantes. Ex : "Qu'est-ce que vos enfants pensent de ce que vous faites ?"

  

Grégoire prend les questions une par une et y apporte une réponse, jusqu'à ce que retentisse la sonnerie de fin du cours .

    

Pour la conférence du soir, Jean-Paul ORHANT a fait les choses en grand avec la participation d'une radio et d'un magazine.

                               

A Chateaubriant, les personnes présentes ont pu entendre le témoignage spontané très positif  d'un Africain compétent en psychiatrie.

 

Certaines personnes de l'assistance sont venues de loin. 

Samedi matin 28 février 2015, Grégoire a pris le train à Nantes, pour donner une conférence à Paris en début d'après-midi....

C'est SA VIE !

 

 

                       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par mlguiot à 23:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    7 jours comme le Créateur!

    Oui, c'est Sa Vie: pèlerin de l'Invisible.
    Il a aussi pour l'aider des bornes relais ou de "Bons Jean-Baptiste" qui préparent les terrains d'intervention.
    Si lui est impressionnant par son rythme, d'autres, discrets ne comptent pas leurs heures passées en contacts, communications, déplacements...
    Leur but étant de favoriser l'oeuvre de Grégoire, ils donnent...
    Quelle est belle cette vitalité qui est source de vie.

    Posté par Mt§M, 21 mars 2015 à 09:17
  • Il nous manquait ces jours-ci un peu de baume au cœur.On l'a trouvé avec ce formidable compte-rendu des 7 jours de Grégoire chez nous.
    Merci à tous.

    Posté par La Daviais, 28 mars 2015 à 15:15

Poster un commentaire